Cahiers historiques de Martizay
Cahier n° 9 - 1981
Les peintures romaines de Martizay (Saint-Romain)

Les peintures romaines de Martizay (Saint-Romain)
par Alix Barbet

Sommaire :
Avant-propos
Plan d’étude
Introduction
I      Aperçu historique
II     Les mesures de consolidation
III    Les relevés
IV   Les observations techniques
V    Les peintures à fond blanc du terrain Carcaud
1) Décor de première époque
2) Peintures de l’époque intermédiaire
3) Décor de l’époque tardive
VI   Les peintures à fond rouge du terrain Barnier
1) La restitution graphique
2) Les fragments non intégrés à la restitution graphique
3) l’étude stylistique
4) les comparaisons
5) les éléments de datation fournis par les fouilles
Conclusion
Notes de texte
Bibliographie générale
Extraits :
« L’application des couleurs : la multiplication des couches de mortier, la pose de repères aboutissent à l’opération finale de passage des fonds colorés et d’exécution du décor. La technique habituelle utilisée à l’époque romaine est celle de la fresque. Nous pouvons définir la fresque (du mot italien affresco ) comme un procédé qui consiste à appliquer des couleurs sans médium, sur un mortier frais à base de chaux. Une réaction chimique s’opère entre l’anhydride carbonique de l’air et la chaux qui fixe le pigment, lequel a tendance à pénétrer dans l’enduit frais.

Pour identifier une vraie fresque, il faut disposer d’analyses précises ; dans le cas de Martizay, la présence de tracés imprimés dans l’enduit frais conduisent à penser à une exécution sur mortier encore humide pour les décors à fond blanc. Pour le décor à fond rouge, l’excellente conservation de la couche de fond rouge, bien lissée, fait conclure de même, bien que certains ornements se soient écaillés. Probablement l’enduit était déjà trop sec lorsque le décorateur a ajouté les figures, celles-ci ont moins bien adhéré. »

Musée de Martizay - Tous droits réservés - 2009 - Retour en haut de page